9. juin, 2021

UN MAUVAIS PROCÈS Á JACQUES PRÉVERT

PARTAGEZ, MES AMI(E)S ! C’EST TRÈS IMPORTANT !
UN MAUVAIS PROCÈS Á JACQUES PREVERT ET Á UNE ENSEIGNANTE DE FRANÇAIS

Nadine Couvreux a subi de sévères sanctions de la part de son établissement scolaire (Toronto District School Board) et de la part du Conseil scolaire public de Toronto (équivalent du rectorat de l’EN), pour avoir fait étudier à ses élèves ce poème de Jacques Prévert :
POUR TOI MON AMOUR
Je suis allé au marché aux oiseaux
Et j'ai acheté des oiseaux
Pour toi
Mon amour
Je suis allé au marché aux fleurs
Et j'ai acheté des fleurs
Pour toi,
Mon amour
Je suis allé au marché à la ferraille
Et j'ai acheté des chaînes
Pour toi mon amour
Et puis je suis allé au marché aux esclaves
Et je t'ai cherchée
Mais je ne t'ai pas trouvée,
Mon amour.


Le 25 février, elle a été publiquement dénoncée par une élève de sa classe à CITY TV, télévision torontoise très populaire. Cette élève a considéré que ce poème était raciste et la journaliste qui a fait le reportage a pris parti pour l’élève, accusant l’enseignante d’avoir choisi un poème discriminatoire. La Toronto District School Board (TDSB) a traduit l'enseignante en conseil de discipline. La TDSB a aussi envoyé une circulaire aux écoles pour demander l’interdiction du poème de Prévert.
C’est très grave ! D’abord parce que la liberté d’expression est menacée mais aussi parce que certains refusent d’analyser les textes et leurs sens en se focalisant sur des mots qu’ils jugent insultants. Jacques Prévert avait en horreur le racisme. Il a rédigé un texte pour défendre Angela Davis, enseignante noire qu’il jugeait injustement accusée d’avoir participé à un attentat, il a rendu hommage aux « grands seigneurs noirs en exil qui font la toilette du ruisseau » , célébré la lumière d’un petit cireur de Broadway chantant la joie de vivre, il a écrit : « Le racisme et la haine ne sont pas inclus dans les sept péchés capitaux. Ce sont pourtant les pires ».
Prévert n’est pas, dans ce texte, celui qui dit « je », et qui rêve à un amour d’esclavagiste. Ce narrateur voudrait une femme soumise qu’il pourrait facilement enchaîner. Mais celle qu’il appelle « mon amour » n’est pas l’être dont il rêve et elle ne se laissera pas attacher ou enfermer. Le poème est féministe et anti-esclavagiste ! Il est précisément une dénonciation de l’esclavage sous toutes ses formes. Il ne faut pas se fixer sur des mots isolés. C’est l’ensemble d’un texte qui fait sens.
Soutenons Nadine Couvreux, maltraitée, malmenée, diffamée, parce qu’elle a enseigné à ses élèves un poème de Prévert qu’à juste titre elle trouvait salubre et vivifiant.

Ci-joint article publié sur le site de CITY TV et lettre disciplinaire adressée à l'enseignante.

https://www.bttoronto.ca/.../tdsb-student-raises.../

Eugenie Bachelot Prévert Normand Baillargeon Jocelyne Rouxel Nicole Evans Catherine Poncioux Alix Loiseleur des Longchamps Chantal Moiroud Franck Bortelle Jocelyne Fonlupt Nathalie Hubert Pierre-François Kettler Pierre-Francois Lamiraud Martine Rigaud M-h Seng-Doine Kéni Plas Anne Marie Baron Michel Rouxel Danielle Dumas Danielle Bahiaoui Christine Maillet Clémence Wallace Laurence Poluzzi Nicolas Goudine LN Hélène Lucilla Sebastiani-lombard Fabienne Vette Colette Jauberthie

UNE ENSEIGNANTE CANADIENNE TRADUITE EN CONSEIL DE DISCIPLINE POUR AVOIR ENSEIGNE UN POEME DE PREVERT A SES ELEVES (Suite)
Après mon message d'hier informant des déboires rencontrés par une enseignante canadienne, Nadine Couvreux, parce qu'elle avait fait étudier à ses élèves le poème de Prévert intitulé "Pour toi mon amour", certains ont semblé ne pas y croire et m'ont demandé d'étayer mon propos de preuves.
Nadine Couvreux m'a autorisée à publier la lettre qu'elle a reçue du Conseil de discipline. La voici.
Voici également un lien avec l'article publié sur le site de CITY TV, donnant raison à l'élève qui a accusé son enseignante d'avoir choisi un poème discriminatoire.
Manifestez, s'il vous plaît, votre solidarité avec cette enseignante en partageant au maximum ce message et aussi mon message précédent.
https://www.bttoronto.ca/.../tdsb-student-raises.../